L'Institut de Recherche en Chirurgie Orthopédique et Sportive
Rechercher

Examens Complémentaires

LES RADIOGRAPHIES DE L’EPAULE


Elles sont indispensables car elle permettent de mettre en évidence
- La morphologie de l’acromion.
- L’existence d’une arthrose.
Elles sont toutefois souvent normales.


L’ECHOGRAPHIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS


Elle nécessite un opérateur très entrainé à la pathologie de la coiffe des rotateurs.
Elle est difficilement interprétable par le chirurgien
Elle est rarement suffisamment précise pour permettre une décision thérapeutique.

 

L’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique nucléaire)


Souvent bon examen de débrouillage, elle permet un diagnostic parfois suffisamment précis pour la décision thérapeutique.
Son interprétation est parfois difficile :
* Dans les atteintes tendineuses de petite taille ou partielles.
* Dans l’évaluation de l’extension des lésions.
L’utilisation de produit de contraste injecté (arthroIRM) permet une plus grande précision et donne des images proches de l’arthroscanner en qualité.

 

L’ARTHROSCANNER


C’est l’examen de référence.
Il permet à la fois :
* Un diagnostic précis, y compris des lésions partielles ou de petite taille.
* Une évaluation aisée de l’extension et de la gravité des lésions : rétraction des tendons, dégénérescence graisseuse, atrophie musculaire.
Il est quasiment systématiquement demandé par le chirurgien en préopératoire et parfois en postopératoire pour vérifier la qualité de la cicatrisation tendineuse


Atelier Sherfi

[?] Plan du site
[>] Nous contacter

© 2017 IRCOS - tous droits de reproduction réservés.
Ce site ne délivre aucun avis, diagnostic ni traitement médical. Merci de consulter les informations légales.