L'Institut de Recherche en Chirurgie Orthopédique et Sportive
Rechercher

Les suites opératoires

Le lever est possible dès le lendemain sous couvert d’une chaussure orthopédique qui permet d’appuyer sur le talon (dite chaussure de Barouk).



On refait le pansement à la sortie. Celui-ci  ne sera pas changé durant 15 jours.
La chaussure est à garder durant 1 mois.
Il faut se limiter à de courts déplacements durant les premiers jours et maintenir le pied à l’horizontal en position assise pour éviter son gonflement.
Le pied peut rester gonflé durant 2 à 3 mois.
La conduite automobile est autorisée à 5 semaines.
La durée de l’arrêt de travail sera adaptée à la profession. On compte régulièrement 2 mois d’arrêt.
Il est fondamental de faire une auto rééducation et de mobiliser les orteils.

 

L’intervention est fiable et donne régulièrement de bons résultats
Les complications sont rares.
Le risque infectieux est très limité, et justifie exceptionnellement une nouvelle intervention
La  déformation peut réapparaître (récidive), mais justifie rarement une ré intervention .
Il peut survenir également un algoneurodystrophie qui correspond à un gonflement du pied douloureux prolongé, mais systématiquement régressif.
Une correction exagérée peut engendrer une déformation dans le sens inverse ou Hallux varus (particulièrement avec les techniques chirurgicales plus anciennes )


Atelier Sherfi

[?] Plan du site
[>] Nous contacter

© 2017 IRCOS - tous droits de reproduction réservés.
Ce site ne délivre aucun avis, diagnostic ni traitement médical. Merci de consulter les informations légales.