L'Institut de Recherche en Chirurgie Orthopédique et Sportive
Rechercher

Anatomie



La cheville correspond à l’articulation de l’astragale ou talus avec les 2 os de la jambe, le péroné et le tibia. Cette articulation est soumise à des contraintes mécaniques très importantes.
En effet, si la surface articulaire est petite (10cm2) les forces appliquées lors de la marche sont de 5 à 6 fois le poids du corps.
IL s’agit d’une articulation superficielle, non protégée par les masses musculaire et très exposée aux traumatismes.

Cette articulation possède un seul axe de mobilité. Elle permet de passer le pas, mais est toujours associée à des mouvements des autres articulations du pied qui permettent l’adaptation aux terrains accidentés.

La stabilité de la cheville est assurée par les ligaments latéraux interne et externe.
Le LLE compte trois faisceau. Le faisceau antérieur est le plus souvent lésé lors des traumatismes.


La mobilité de la cheville et donc la propulsion du pas est assurée par le tendon le plus volumineux  et le plus résistant de l’organisme : le tendon d’Achille

Les autres tendons principaux assurant la stabilité sont : les péroniers latéraux, le tendon tibial postérieur, le tendon tibial antérieur. Ces tendons coulissent dans des gaines qui permettent aux tendons de rester au contact de l’os lors de leur contraction et de ne pas prendre la « corde » sous la peau.


Atelier Sherfi

[?] Plan du site
[>] Nous contacter

© 2017 IRCOS - tous droits de reproduction réservés.
Ce site ne délivre aucun avis, diagnostic ni traitement médical. Merci de consulter les informations légales.